Droit de Réponse au journal Le Point

Le Conseil départemental de l'Ordre des médecins de l'Isère précise au "Point" :

"Dans le respect des principes de présomption d'innocence, du droit des patients et de l'indépendance de la juridiction ordinale, le Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins de l'Isère entend rappeler que l'ensemble des plaintes déposées devant lui contre le chirurgien concerné sont transmises à la juridiction ordinale.

Contrairement à ce qui a été affirmé par l'avocat, il n'existe donc aucune carence de la part du Conseil Départemental, qui a rempli son rôle et ses missions.

La juridiction ordinale s'est d'ailleurs prononcée par une décision de suspension, qui fait l'objet d'un recours de l'intéressé."